Navigation

Stéphanie Sokolinski

Stéphanie Sokolinski
Clara cet été là

Clara cet été là (2002)


Role: Zoé
Screen Time: 70%
Age: 15 years old

 

Stéphanie Sokolinski

Rating: 8.5 (2 votes)
Birth: ??/??/1986
Current Age: 29 years old


IMDb
http://www.imdb.com/name/nm1331316

Stéphanie Sokolinski Biography

Stéphanie Sokolinski
Mis en ligne le 12 juin 2006 .

Petit auto-portrait de Stéphanie Sokolinski, une jeune comédienne qui sera bientôt à l'affiche du film "Mes Copines", dans lequel elle interprête le rôle de Manon, délurée, tchatcheuse... prête à tout, sauf avec les mecs!

Le parcours

Stéphanie SokolinskiJ’ai 20 ans. Je viens de Bordeaux et je suis arrivée à Paris à 15 ans et demi parce que, depuis toute petite, je voulais devenir comédienne. J’ai arrêté mes études en première et j’ai pris des cours de théâtre. En quatre ans, j’ai passé beaucoup de castings et j’ai eu la chance de donner la réplique à des gens comme Marie-Anne Chazel, Valérie Lemercier, Didier Bourdon, Jacques Audiard ou Bruno Chiche.



Le casting

La directrice de casting m’a parlé du film en juin mais j’étais déjà impliquée sur un autre projet, un premier film pour lequel je prenais des cours de boxe. Elle m’a rappelée fin octobre et m’a proposé de rencontrer la réalisatrice. Le jour où je suis venue voir Sylvie, il y avait une lecture à laquelle on m’a demandé de participer :
je crois que mon tempérament un peu extraverti a dû détonner par rapport aux autres participantes. Après, tout est allé très vite… J’étais contente d’avoir été choisie mais je ne me faisais aucune illusion. Tant que je ne suis pas sur le tournage, pour moi, c’est comme si je n’étais pas engagée : le plus dur reste à faire.

L’ambiance entre les filles

Stéphanie SokolinskiIl y a un an, je les avais toutes croisées à un casting pour une pub mais on ne se connaissait pas vraiment. Entre nous, il y avait une bonne entente, avec des hauts et des bas, mais c’est normal de ne pas être tout le temps en parfaite idylle avec des personnes dont tu partages la vie pendant deux mois. Ma grande copine, c’était Anne-Sophie. Il y a eu une réelle fusion entre nous.



Le personnage de Manon

Elle est ouverte, fofolle, sympathique, bonne élève mais elle se cache un peu derrière sa bonne humeur et sa répartie. En fait, elle est à la recherche d’un certain bien-être et si elle ne sait pas trop où aller, elle est prête à se perdre en chemin avant de trouver… Elle a besoin d’un déclencheur pour que tout s’active très vite : sa rencontre avec Djena arrive au bon moment dans sa vie. Au niveau de sa sexualité, on la sent hésitante mais elle est sur la bonne voie. Manon, c’est une fille que je connais bien ! Cela ne veut pas dire que je suis exactement comme elle dans la vie mais c’est vrai que j’adore m’amuser ! Pour le reste, c’est mon jardin secret !

Le tournage

Stéphanie SokolinskiMoi, je m’amuse tout le temps, peu importe les scènes ! Vu que c’est le métier que j’aime, même si je dois dormir dans une scène, je m’amuse. C’est vrai que la scène avec Patrick Braoudé dans le bureau du proviseur était très amusante à jouer parce que j’ai pu improviser. Mais ce qui était encore plus drôle, c’était les scènes de danse où l’on ne devait pas y arriver. Avec Anne-Sophie, on s’amusait à faire des chorégraphies bidons et on rigolait énormément ! Et la scène la plus difficile a été le Défi Danse. Danser, ce n’est pas du tout mon truc. J’ai beaucoup souffert pendant les cours… Et sur ce tournage, j’étais très proche de l’habilleuse, de la coiffeuse et de la maquilleuse. Elles sont devenues des amies très proches.

Parler de sexe

Cela ne m’a pas du tout gênée parce que dans ma famille, les discussions sur le sujet ont toujours été très ouvertes. Mes parents ont toujours préféré nous dire ce que c’était plutôt que d’écouter des ragots débiles dans la cour de récré. Les autres filles avaient un peu plus de réserve. Parfois, elles pensaient que j’allais un peu loin mais il y a des filles qui parlent mille fois pire que moi !

La réalisatrice

Stéphanie SokolinskiC’était vraiment cool de travailler avec elle. Elle nous envoyait des SMS pour nous dire à quel point elle était contente de nous avoir choisies, qu’elle avait hâte de tourner telle scène… Elle était hyper maternelle avec nous.




L'aventure du film


C’était une expérience fun, fun, fun ! Deux mois très agréables à vivre avec une équipe super sympa… Pour moi, ce film est le miroir de notre génération. Aujourd’hui, nous avons un contact avec le monde extérieur qui est sans doute plus fort qu’il y a vingt ans. On peut s’identifier facilement à ces personnages. Ce sont des exemples extrêmes et très concrets mais qui ne tombent jamais dans la caricature.